Protection contre les crues

Une protection contre les crues appropriée est une condition de base pour une société prospère.  Avec le décret de la Loi fédérale sur la police des eaux en 1877, les conditions ont été créées afin que la Confédération, les cantons et les communes puissent contribuer financièrement à la réalisation de cette tâche commune.

Néanmoins, malgré plusieurs décennies d’efforts et de grands investissements, la protection absolue n’existe pas. Les événements extrêmes des années 1987, 1993, 1999, 2000 et 2005 ont démontré cet impitoyable état de fait. Les plus petits événements de crue de ces dernières années rappellent également que des mesures de protection et d’aménagement ne peuvent qu’en partie prévenir  les conséquences de phénomènes naturels inhabituels.

Une utilisation de l’espace tenant compte des dangers naturels existants et minimisant les interventions doit être visée.  La Loi fédérale sur l’aménagement des cours d’eau (LACE) de 1991 en définit les éléments essentiels :

  • analyse des risques
  • différenciation des objectifs de protection
  • entretien des cours d’eau et des ouvrages de construction
  • planification des mesures conforme au but
  • appréciation du risque restant (planification des mesures d’urgence)

Ces objectifs sont concrétisés dans l’Ordonnance sur l’aménagement des cours d’eau (OACE), dans  sa version remaniée en 1999, et dans les Directives sur la protection contre les crues des cours d’eau en 2001.

©  Schweizerischer Wasserwirtschaftsverband | Mentions légales | Contact